Les bienfaits ou dangers du Diméthylaminoéthanol "DMAE" (par voie topique) ?

January 16, 2018

 DMAE (diméthylaminoéthanol) est un ingrédient de soins de la peau vanté avec enthousiasme par de nombreux fournisseurs de soins de la peau. Une des raisons de sa popularité est qu'il est l'un des très rares agents (peut-être même le seul) à produire un resserrement de la peau et à réduire modestement l'affaissement du visage. Cependant, d'ou cet article, une étude publiée en 2007 dans le British Journal of Dermatology a soulevé des inquiétudes quant à l'innocuité du DMAE topique. Le Dr Morissette et ses collègues, de l'Université du Québec, ont étudié l'effet du DMAE sur les cultures de cellules cutanées humaines et sur la peau de lapin.

 

Les chercheurs ont constaté que l'ajout de DMAE aux cultures de fibroblastes (type clé de cellules de la peau) produit l'effet connu sous le nom de vacuolisation. La vacuolisation est souvent observée dans les cellules après divers types de dommages, car les cellules essayent d'encapsuler et d'excréter des agents étrangers et / ou leurs propres composants endommagés. D'où les recherches ont conclu que la vacuolisation induite par DMAE était suggestive de dommages cellulaires. Ils ont également observé que le DMAE altérait la capacité de division des fibroblastes. Notamment, les effets indésirables ci-dessus se sont inversés après que le DMAE ait été éliminé de la culture après une exposition à court terme. (L'exposition à long terme n'a malheureusement pas été étudiée.)

 

L'application de 3% de DMAE sur la peau de l'oreille de lapin a entraîné l'épaississement de l'épiderme et le gonflement dit périnucléaire (gonflement de la zone autour du noyau) dans les cellules épidermiques. Cet effet était une indication indirecte (mais pas une preuve) de vacuolisation et de dommages cellulaires.

 

Que signifient ces résultats pour l'utilisation courante du DMAE dans les soins de la peau ?

 

Malheureusement, il n'est pas facile pour moi de répondre. Pour ma part (et ceci est subjectif) :

 

- Vous connaissez la citation de Paracelse "Tout est poison, et rien n'est sans poison; la dose seule fait que quelque chose n'est pas poison".

Presque toute substance, y compris celles connues pour être bénéfiques, peut être toxique dans certaines conditions, par ex. à des concentrations élevées, à certains niveaux de pH ou de température, en combinaison avec d'autres produits chimiques, etc. Par exemple, ajouter trop de vitamine C à une culture de fibroblastes est létal pour les cellules. Pourtant, de petites quantités de vitamine C équilibrées en termes de pH sont non seulement protectrices mais stimulent également la synthèse du collagène. Par conséquent, il est difficile de dire si l'on peut comparer le traitement de la culture de fibroblastes dans l'étude DMAE ci-dessus à l'utilisation typique de DMAE dans les soins de la peau.

 

- Problème de test

Le test sur la peau de l'oreille de lapin semble incomplète. Tout d'abord, ce test impliquait la forme alcaline du DMAE alors que le DMAE généralement utilisé dans les formules de soin de la peau est à un pH-équilibré pour être approximativement neutre. Les dommages peuvent ne pas avoir eu lieu si les chercheurs avaient utilisé un DMAE avec un pH équilibré comme celui que nous trouvons dans les cosmétiques. Deuxièmement, le test de l'oreille de lapin ne portait que sur les cellules épidermiques. Idéalement, les fibroblastes devraient aussi avoir été examinés - ils jouent un plus grand rôle dans la capacité de la peau à maintenir sa jeunesse. De plus, la vacuolisation épidermique n'a pas été observée directement, mais seulement suggérée comme explication probable du gonflement périnucléaire. En outre, la peau d'oreille de lapin est connue pour être considérablement plus sensible que la peau du visage humaine.

 

- Les dommages cutanés "contrôlés" conduisent à un processus de guérison et améliore la la structure de la peau.

Même si les formules DMAE couramment utilisées produisent un certain degré de dommages à la peau, cela ne disqualifie pas automatiquement le DMAE en tant qu'ingrédient pour les soins de la peau, et son action anti-âge. En fait, de nombreux traitements de rajeunissement de la peau, tels que certains acides, les peelings chimiques, le laser, le micro-needling comme j'ai au cabinet et d'autres, fonctionnent en produisant des dommages cutanés contrôlés. Le processus de guérison qui en résulte améliore la structure de la matrice cutanée et conduit à une peau plus jeune. Par conséquent, la question n'est pas seulement de savoir si le DMAE peut produire des lésions cutanées, mais si de tels dommages, le cas échéant, peuvent être transitoires et peut-être même bénéfiques à long terme. 
 

 

Une autre étude (plus récente) sur les effets du DMAE

J'ai néanmoins trouvé une étude plus récente (2014), non sur des lapins mais sur des rats, allant dans le sens positif de cette molécule pour un but "anti-âge" en Mésothérapie, on y ajoute même un composé d'acide aminé. Il en a résulté des effets anti-vieillissement :

- rôle positif sur le catabolisme dans la réparation et la reconstruction du vieillissement de la peau,

-  retarder le processus du vieillissement de la peau,

- favoriser la synthèse du collagène.

 

Cette étude est aussi intéressante car elle revient sur l'étude du Dr Morissette de l'université du Québec.

 

Extrait, je cite : 

"Previous studies have shown that cultured rabbit dermal fibroblasts responded to DMAE by massive vacuolization in a concentration-dependent manner. The epidermis of rabbit external ear was also significantly thickened and exhibited clear perinuclear swelling indicative of vacuolization in response to topical application of 3% DMAE. It was suggested that vacuolar cytopathology may not be dissociable from the improvement of skin appearance that is rapidly produced by topically administered DMAE and could be the cellular basis of the antiwrinkle effect of DMAE [11, 12]. From our results, the vacuolization of the dermal fibroblast might occur in both 0.1% and 0.2% DMAE treated aging skin, resulting in cellular swelling and increased collagen fiber density. Epithelial cells of aging skin could also respond to the higher concentration of 0.2% DMAE by vacuolization, which presented as increased epidermal thickness. However, these may need further studies to clarify this matter."

 

Conclusion 

 

Les résultats sont pertinents pour des travaux cliniques  Et Idéalement, il faudrait effectuer un essai clinique chez l'humain, où les sujets seront traités pendant plusieurs semaines avec des formules topiques de DMAE, avec l'éventail des concentrations et des niveaux de pH typiques des produits des soins de la peau que nous retrouvons dans le commerce. Toutes les couches de peau devront être soigneusement mesurées et analysées. Ainsi nous pourrons comprendre le mécanisme de l'action du diméthylaminoéthanol  dans le vieillissement de la peau.

 

Que faire jusqu'à ce que ces données soient disponibles ?

Pour être du bon côté, vous pouvez simplement attendre et vous abstenir d'utiliser un cosmétique contenant du DMAE. Si vous ne voulez pas attendre, il peut être prudent de ne pas dépasser la concentration de 1% de DMAE et de faire attention à tout effet indésirable, comme une irritation de la peau.

 

Références :

- Scientific World Journal. 2014; 2014: 507351.

Published online 2014 Jul 14. doi:  10.1155/2014/507351

PMCID: PMC4123624

"Effects of Dimethylaminoethanol and Compound Amino Acid on D-Galactose Induced Skin Aging Model of Rat"

- Am J Clin Dermatol. 2005;6(1):39-47.

The role of dimethylaminoethanol in cosmetic dermatology.

1. Karimipour DJ, Rittié L, Hammerberg C, et al. Molecular analysis of aggressive microdermabrasion in photoaged skin. Archives of Dermatology. 2009;145(10):1114–1122. [PubMed]

2. El-Domyati M, El-Ammawi TS, Moawad O, et al. Efficacy of mesotherapy in facial rejuvenation: a histological and immunohistochemical evaluation. International Journal of Dermatology. 2012;51(8):913–919. [PMC free article] [PubMed]

3. Amin SP, Phelps RG, Goldberg DJ. Mesotherapy for facial skin rejuvenation: a clinical, histologic, and electron microscopic evaluation. Dermatologic Surgery. 2006;32(12):1467–1472. [PubMed]

4. Savoia A, Landi S, Baldi A. A new minimally invasive mesotherapy technique for facial rejuvenation. Dermatology and Therapy. 2013;3:83–93. [PMC free article] [PubMed]

5. Sommerfeld B. Randomised, placebo-controlled, double-blind, split-face study on the clinical efficacy of Tricutan on skin firmness. Phytomedicine. 2007;14(11):711–715. [PubMed]

6. Uhoda I, Faska N, Robert C, Cauwenbergh G, Piérard GE. Split face study on the cutaneous tensile effect of 2-dimethylaminoethanol (deanol) gel. Skin Research and Technology. 2002;8(3):164–167.[PubMed]

7. Grossman RM, Gisoldi EM, Cole AC. Long term Safety and efficacy evaluation of a new skin firming technology: dimethylaminoethanol. Proceedings of the 60th Annual Meeting of the Academy of Dermatology; February 2002; New Orleans, La, USA.

8. Wang D, Liu M, Cao J, et al. Effect of Colla corii asini (E'jiao) on D-galactose induced aging mice. Biological and Pharmaceutical Bulletin. 2012;35(12):2128–2132. [PubMed]

9. Pei XR, Yang RY, Zhang ZF, et al. Effects of marine collagen peptide on delaying the skin aging. Zhong Hua Y Fang Yi Xue Za Zhi. 2008;42(4):235–238. [PubMed]

10. Liang J, Pei X, Zhang Z, et al. The protective effects of long-term oral administration of marine hydrolysate from chum salmon on in the chronological aging Sprague-Dawley male rats. Journal of Food Science. 2010;75(8):H230–H238. [PubMed]

11. Morissette G, Germain L, Marceau F. The antiwrinkle effect of topical concentrated 2-dimethylaminoethanol involves a vacuolar cytopathology. British Journal of Dermatology. 2007;156(3):433–439. [PubMed]

12. Gragnani A, Giannoccaro FB, Sobral CS, França JP, Ferreira LM. Dimethylaminoethanol affects the viability of human cultured fibroblasts. Aesthetic Plastic Surgery. 2007;31(6):711–718. [PubMed]

 

Please reload

ARTICLE A L'AFFICHE

Cure détox contre les métaux lourds ?

January 10, 2018

1/4
Please reload

ARTICLES RECENTS
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags