Les infrarouges du sauna contre les substances toxiques et métaux lourds

January 7, 2018

 

Même en étant très attentionné, il est difficile de vivre dans un environnement sans pollution. Les industries, la circulation routière, les centrales génératrices d'énergie qui produisent de grandes concentrations de dioxyde d'azote, de benzène et de bon nombre d'autres substances nocives.

 

Bien qu'il est difficile d'y prêter attention, ces toxines s'accumulent dans notre corps au cours de toute notre vie. La communauté scientifique et médicale est d'accord sur le fait que beaucoup de syndromes sont liés à une

intoxication de plusieurs années.

 

 

Il s'agit donc de désintoxiquer l'organisme. Mais comment ? Il ne suffit malheureusement pas de choisir une bonne alimentation, bio soit-elle, ou de boire suffisamment d'eau, et il faut bien respirer...  L'ingestion de toxines est donc inévitable.

 

Les substances toxiques difficiles à expulser se retrouvent entre autre dans les poumons et le foie, mais aussi dans les tissus adipeux sous-cutanés. La transpiration est le moyen par excellence d'éliminer les accumulations de substances toxiques.

 

Vous pouvez pratiquer le sport de façon intensive, mais c'est principalement de l'eau et des sels qui sont évacués, les graisses, porteuses des substances toxiques, n'y sont présentes qu'en très petites quantités.

 

C'est dans ce domaine que l'invention de la technologie infrarouge de longueur d'onde lointaine (FAR) a réalisé une vraie évolution.


Lors de l'analyse de la transpiration de personnes utilisant une cabine infrarouge on ne trouve pas que de l'eau et du sel, mais aussi des substances toxiques et des métaux lourds comme du mercure et du plomb. Il est évident que de telles substances ont une influence néfaste sur notre santé. 

 

 

Une utilisation régulière des cabines infrarouges garantit une élimination efficace de ces substances toxiques et contribue à l'amélioration de la santé et de la vitalité.

 

En savoir plus sur les effets et bienfaits avec les études sur les infrarouges des sauna à spectre complet, c'est ICI.

 

 

 

Source : GENESIS, numéro 167 - Mai 2012 - Impact-Santé.fr 

Jacqmin, Helene et al. "Components of Drinking Water and Risk of Congntive impairment in the Elderly." American journal of Epidemiology. 139 (1994):48-57.

US agency for Toxic Substances and diseases registry. Lead. Toxicological profiles. Atlanta : Centers for Disease Control and prevention: 1999. PB/99/166704.

3. Banks EC Ferreti LE, Shucard DW. Effects of low-level lead exposure on cognitive function in children : a review of behavioral, neuro psychological and biological evidence. Neurotoxicology 1997; 18; 237-81.

4. Monod H., Flandrois R., Vandewalle H., Physiologie du sport, éditions Elsevier Masson, Paris, 2007.

5. Sirven, J-B., travail de thèse. Détection de métaux lourds dans les sols par spectroscopie d'émission sur le plasma induit par laser. Université Bordeaux 1, France, janvier 2007.

6. Risques sanitaires dus aux métaux lourds de la pollution atmosphérique transfrontalière à longue distance. OMS (Organisation mondiale de la santé), 2007.

7. Reports on tasks for scientific cooperation : assessment of the scientific cooperation : assessment of the dietary exposure to arsenic, cadmium, lead and mercury of the population of the EU member States, mars 2004.

8. Les effets des métaux lourds sur l'environnement et la santé, rapport d'information numéro 261 (2000-2001) du Sénat en France.

 

 

 

 

 

Please reload

ARTICLE A L'AFFICHE

Cure détox contre les métaux lourds ?

January 10, 2018

1/4
Please reload

ARTICLES RECENTS
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags