Entre intestins et probiotiques, les incontournables

September 28, 2016

 

Notre intestin est un garde du corps. Il est incroyablement bien organisé. Pour lutter contre les bactéries nuisibles, les toxiques et autres indésirables (parasites, champignons...), il dispose de différents niveaux de défenses. De leur côté, les probiotiques n'ont d'utilité que grâce aux propriétés qu'ils exercent au coeur de notre flore. Ils étaient donc faits pour se rencontrer. Leur histoire se noue dans les premiers instants de notre vie et s'achève à notre dernier souffle.

 

La flore intestinale.

Elle est chargée d'intercepter les envahisseurs. 

Elle évolue en zone rouge, car elle figue en première ligne.

A quoi servent les probiotiques ? Ils renforcent la flore intestinale et l'influence favorablement, un peu comme des alliés qui viendraient sur le terrain prêter main-forte. Ils jouent différents rôles selon leur "identité" (souche).

 

La muqueuse intestinale (ou barrière intestinale).

C'est une frontière entre le monde extérieur (donc ouverts à tous vents) et notre forteresse interne. Ce no man's land est recouvert d'un film protecteur, le mucus, sorte de couche gluante. Le mucus piège les bactéries et les produits toxiques qui s'y engluent.

 

A quoi servent les probiotiques ?

Ils aident à renforcer cette barrière : ils la rendent "imperméable". En effet, une barrière perméable constitue un danger :

- elle laisse passer des microbes mettant en péril notre santé mais aussi des morceaux d'aliments non totalement "digérés", notamment des protéines, ce qui entraîne des phénomènes d'allergies ou d'intolérances alimentaires. Il n'est donc plus question aujourd'hui de traiter l'un de ces deux maux sans faire appel aux probiotiques ;

- elle laisse s'échapper des vitamines et minéraux, alors que nous en avons tant besoin !

 

Les probiotiques modifient la composition du mucus, le rendant encore plus impitoyable envers le "monde extérieur". Enfin, ils incitent certaines cellules de l'intestin à fabriquer davantage de sécrétions antibactériennes : par exemple les cellules appelées "défensines" produisent un véritable antiseptique. Grâce aux probiotiques, elles accroissent leur production !

 

Au niveau du système immunitaire intestinal

Les probiotiques favorisent l'immunité, soit directement, soir indirectement (via la flore intestinale). Ainsi, ils sont capables d'apaiser localement l'inflammation intestinale mais peuvent aussi jouer un rôle dans d'autres troubles inflammatoires (polyarthrite, allergie...)

 

 

Références : Prenez soin de vos intestins de Daniel Kieffer, le charme discret de l'intestin de Giulia Enders, le grand livre des probiotiques et prébiotiques de Danièle Festy.

 

 

 

.

 

Please reload

ARTICLE A L'AFFICHE

Cure détox contre les métaux lourds ?

January 10, 2018

1/4
Please reload

ARTICLES RECENTS
Please reload

Archives
Please reload