Allergies, intolérances alimentaires IgE/IgG

September 21, 2016

 

La première chose à retenir concernant les réactions alimentaires est que lorsque l’on parle d’allergies cela implique qu’il s’agit de réactions par le système immunitaire incluant la sécrétion d’anticorps.

 

Les réactions allergiques se divisent en deux grands groupes :

 

1) les réactions d’hypersensibilité qui mettent en jeux les anticorps de type IgE; Ces hypersensibilités sont généralement décelées par des tests cutanées, soit par injection intradermique, soit par scarification superficielle de la peau. L’allergologue emploi souvent ce genre de technique.

 

2) les autres réactions d’hypersensibilité  non dépendantes des IgE,  pouvant  dépendre des IgG,  IgM, IgA, des cellules T. Les tests dits de détection des allergies alimentaires basés sur la détection d’allergies non dépendantes des IgE, détectent les allergies alimentaires dues  à la présence dans le sang d’IgG  envers des antigènes provenant de plusieurs aliments différents.

 

La limite de tester uniquement par la présence d’IgG ? Des sensibilités à certains aliments peuvent ne pas être détectées, comme pour le gluten. Et pourtant lors de l’arrêt de la consommation de gluten (non détecté dans un test d’IgG), cela s’avère providentiel pour de nombreuses personnes (réduction des symptômes de l’intestin irritable, de l’eczéma, de l’arthrose, de l’asthme, de fibromyalgie, de la goutte, de l’hyperactivité…)

 

Pourquoi des sensibilités non détectées ? Tout d’abord, il faut mentionner que les réactions d’hypersensibilité non causées par les IgE ont été beaucoup moins étudiées et sont moins bien comprises que celles causées par les IgE et cela particulièrement en ce qui concerne les réactions aux aliments. Ainsi des aliments responsable d’une intolérance alimentaire pourrait ne pas mettre en jeu les anticorps IgG ou IgA.    

 

Ainsi, vous pouvez manger des noix et avoir quelques boutons qui apparaissent rapidement après, et pourtant il n’y aura pas d’intolérance de détecté par un test IgG. En effet, c’est un autre anticorps qui sera intervenu.

 

Recommandation par rapport aux tests de réactions adverses aux aliments basés sur la détection des IgG.

Lorsque qu’une personne souffre d’une maladie d’inflammation chronique, je pense personnellement qu’elle devrait essayer de suivre un régime sans sucre raffiné, sans gluten et sans lactose pendant 3 semaines. Si après cette période elle ne constate aucune amélioration de ses douleurs et/ou de son état de santé, il pourrait être utile de passer un test de détection des allergies alimentaires en commençant par IgG.  Toutefois, il n’est pas garanti que ce test sera en mesure de détecter des intolérances particulières à certains aliments.

 

 

 

 

.

 

Please reload

ARTICLE A L'AFFICHE

Cure détox contre les métaux lourds ?

January 10, 2018

1/4
Please reload

ARTICLES RECENTS
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags