Exemple d'accompagnement lors du jeûne

Pourquoi avoir un suivi personnalisé lors du jeûne ?

  • choisir une durée de jeûne idéale en fonction de vos besoins et de votre constitution.

  • préparer une descente alimentaire pour limiter les désagréments lors du jeûne (migraine, courbatures, maux de dos, maux de ventre...).

  • éviter les carences avant de commencer un jeûne (si besoin - cas rare : prise de compléments alimentaires avant le jeûne),

 

  • prévoir un programme en cas de problème hépatique ou digestif avec la phytothérapie.

  • comprendre les processus physiologiques qui s'opèrent au sein de votre organisme (grâce aux symptômes, et aux séances d'impédancemètre).

  • être soutenu et rassuré. 

  • confectionner une reprise alimentaire selon votre constitution, en prenant soin d'introduire les micronutriments (minéraux, vitamines, oligo-éléments, probiotiques, acides gras essentiels).

Comment le corps réagit pendant le jeûne ? 

Voici un exemple de suivi d'un de mes jeûnes afin de vous donner un aperçu au quotidien de ce qui se passe. Grâce à l'impédancemètre (classe III médical), nous pouvons voir les changements qui s'opèrent.

Chaque année je réalise un jeûne uniquement à l'eau. Il faut savoir que tout ce que l’on met dans l’eau est un frein pour l’élimination des toxines, Séverine.A

Du 1er au 5ème jours de jeûne à l'eau

Du 1er au 5ème jour, le corps doit s'adapter. 

Glucides, lipides et protéines sont nos carburants, au début du jeûne, le corps commence par chercher les glucides dans le sang et le foie sous forme de glycogène.

Après 24h, le corps épuise ses réserves de glucides, les 3-4 jours suivants, le corps convertit les protéines des muscles en glucose (c'est ce que vous pouvez constater sur les fiches d'impédancemètre ci-dessous). Il rentre en acidose (contrôle du Ph urinaire).

Clairement, du 1er au 5ème jour c'est la phase la plus difficile du jeûne, les symptômes d'adaptation du corps se font ressentir (douleurs, mal de dos, fatigue, nausées, crampes, contractions...), et oui, c'est le prix  à payer pour passer en cétose qui arrive le 6ème jour, il faut véritablement prendre son mal en patience, et ne pas douter des capacités de son corps. Je conseille de rester chez soi lors de cette période, au chaud, et tranquille, sans obligations. Par contre, au 6ème jour, vous n'avez plus de douleurs... Le corps s'est adapté.

Précision pour un jeûne sans accompagnement : Si vous avez des douleurs après le 6ème jour, vous pouvez vous dire que vous avez réalisé une mauvaise préparation au jeûne. Je vous conseille dans ce cas d'avoir un suivi "accompagnement" pour votre prochain jeûne. Le jeûne est très efficace, mais mal utilisé, il peut être totalement délétère. Trop de gens viennent vers moi en cours d'un jeûne qu'ils ont décidé d'entreprendre seul, et leur expérience se transforme en cauchemar. Alors, ils veulent de l'aide... Seulement la solution était dans la préparation. Et celle-ci doit-être personnalisé en fonction de la constitution, la vitalité, et l'objectif de chacun. Rassurez-vous, si vous êtes dans ce cas, vous ne ferez pas la même erreur. Le principal est d'apprendre de ses erreurs pour avancer dans le bon sens.   Et dans la difficulté, la plus grande des fautes que vous puissiez faire, est de relâcher votre volonté, car c'est par les situations où on se trouve, les efforts d'esprit qu'on a à faire, et les difficultés qu'il faut vaincre, que vous pouvez grandir et avancer sur votre chemin de vie.

Voici ci-dessous les résultats des 5 premiers jours de jeûne :

- Masse maigre (masse musculaire, hydrique et osseuse) : perte de 2,2 kilos.

- Masse graisseuse : perte de 1.2 kilos.

- Graisse viscérale : pas de changement.

- Age métabolique : rajeunissement de 2 ans (de 27 à 25 ans).

- Ph urinaire : 5.2 à 5.8

Du 6ème au 10ème

jour de jeûne à l'eau

Du 6ème au 10ème jour, le grand nettoyage commence. 

A partir du 6ème jour, c’est le foie qui transforme nos réserves de graisses en petites molécules appelées corps cétonique, on appel cet état la cétose, ce carburant convient très bien au cerveau, et le corps va de plus en plus épargner les protéines afin de ne pas trop abîmer les muscles, l’essentiel de son énergie provient alors des lipides (comme vous pouvez le constater sur les fiches d'impédancemètre ci-dessous). C'est flagrant en comparaison des 5 premiers jours de jeûne.

A partir du 6ème jour, vous pouvez avoir une activité plus ou moins normale (en fonction de vos capacités), vous fonctionnerez un peu au ralenti de temps en temps, surtout le matin. Attention de ne pas faire d'efforts au-dessus de vos capacités, mais sincèrement, vous vous sentirez globalement bien. Vous aurez une clarté d'esprit, une énergie positive, c'est une période très agréable, et très constructive, les idées fusent ! Profitez-en pour planifier un projet qui vous tient à coeur.

Voici ci-dessous les résultats du 6ème au 10ème jour de jeûne :

- Masse maigre (masse musculaire, hydrique et osseuse) : perte de 300 grammes.

- Masse graisseuse : perte de 1.2 kilo, incluant une perte de 1 kilo de graisse viscérale.

- Graisse viscérale : perte de 1 kilo.

- Age métabolique : rajeunissement d'une année (de 25 à 24 ans).

- Ph urinaire : 5.8 à 6

Du 11ème au 14ème

jour de jeûne à l'eau

Du 11ème jour au 14ème jour : écouter, observer. 

A partir du 10ème jour, c'est un rythme de croisière qui s'est instauré, mais ne négligez pas les processus de détoxination. Le corps travaille toujours aussi intensément, et si vous êtes à l'écoute de votre corps, vous sentirez les symptômes. Une personne ayant eu des mycoses aura très certainement des pertes abondantes pendant un journée, et après fini. Idem pour une personne ayant souffert de candidas albicans. Il pourra aussi y avoir une éruption cutanée, car le corps élimine aussi par la peau. Vous avez subit une opération dentaire avant de jeûner, vous aurez des saignements au niveau de cette dent (le corps élimine)...  Pour les dames, vous risquez d'avoir vos menstruations pendant cette 2ème semaine, bien-sûr, vous pouvez continuer le jeûne, par contre vous serez peut-être un peu plus fatigué. Personnellement je dors pendant toute la journée. Et le lendemain, tout va bien.

 

C'est pour ça que j'insiste au près des personnes sur le fait de tenir un journal, c'est un outil précieux, qui vous servira à analyser, comprendre, et vous servira pour un prochain jeûne. J'aime comparer d'une année sur l'autre ce que réalise mon corps. En tout cas, au fur et à mesure, la langue est de moins en moins chargée, le Ph urinaire est de plus en plus alcalin, et c'est toujours un bien-être que l'on éprouve lors de cette 2ème semaine de jeûne à l'eau.

C'est le moment aussi de penser à la reprise alimentaire, qui est la partie la plus importante du jeûne. Cette phase de reconstruction doit se faire en douceur. 

Précision pour un jeûne sans accompagnement : Si vous sous-estimez cette reprise alimentaire, vous risquez de réduire à néant les effets positifs de votre jeûne. Si votre reprise alimentaire n'est pas adaptée, vous aurez des symptômes qui peuvent vous l'indiquer : gaz malodorants, douleurs abdominales, de la fatigue, pas d'énergie, des maux de tête, de la diarrhée, ou de la constipation, sommeil difficile... Voici des signes d'une mauvaise reprise alimentaire, et d'un non sens total, car la reprise est ce qu'il y a de plus important, elle se prépare même lors de la préparation du jeûne, car définit selon vos objectifs... Je me répète : oui le jeûne est très efficace, mais mal utilisé, il peut être totalement délétère. Et comme l’indique Bernard Shaw « N’importe quel sot peut jeûner, seul un sage sait terminer convenablement un jeûne ». La reprise alimentaire est la période la plus importante du jeûne, elle exige beaucoup d’attention, même bien davantage que pendant le jeûne, et demande du temps.

Voici ci-dessous les résultats du 11ème au 14ème jour de jeûne :

- Masse maigre (masse musculaire, hydrique et osseuse) : augmentation de 600 grammes.

- Masse graisseuse : perte de 1.2 kilo

- Age métabolique : pas de changements.

- Ph urinaire : 6 à 6.2

Résultats total du 1er au 14ème jour de jeûne :

- Poids global : perte de 6.6 kilos

- Masse maigre (masse musculaire, hydrique et osseuse) : perte de 1.6 kilo.

- Masse graisseuse : perte de 5 kilos, incluant une perte de 1 kilo de graisse viscérale.

- Age métabolique : rajeunissement de 3 ans

Quelle durée choisir ? 

Après le 6ème jour, c'est le début d'un véritable nettoyage qui commence. Donc pour la durée, tout dépend de vos besoins, et surtout de votre constitution. N'hésitez pas à revenir vers moi pour en discuter, et définir la durée idéale.

Toute fois, il est reconnu qu’un jeûne de 8 à 10 jours est suffisant pour des gens bien portants et sans problèmes majeurs. A l’inverse, il faudra certainement prévoir plus de 21 jours de jeûne (pour l'asthme pas exemple). Il faut bien comprendre, que ce n’est pas en 8, 10, ou 15 jours que l’on peut éliminer des toxines accumulées pendant dix, vingt, ou trente ans d’erreurs alimentaires ou médicamenteuses.

Le jeûne n'est pas "un remède miracle", mais utilisé à bon escient, vous en retirerez de nombreux bénéfices.

J'ai envie de me documenter avant, quoi lire ?

 

DVD :

  •  « Le jeûne, une nouvelle thérapie » Editions Arte

  •  « Le ventre notre deuxième cerveau » Editions Arte

 

Lectures :

  • Le jeûne, une nouvelle thérapie ? Thierry de Lestrade

  • L’art de jeûner – manuel du jeûne thérapeutique Buchinger – Editions Jouvence.

  • Le Jeûne – du Docteur H.M Shelton – Editions Le courrier du livre.

  • Les travaux du Docteur Valter Longo (vous trouverez de nombreuses vidéos sur internet).

Les contradictions lors des lectures : 

Lors de vos lectures, vous découvrirez différents avis, certains conseillent de boire, d’autres non (jeûne sec), certains conseillent de rester au lit, d’autres de faire des activités physiques, certains conseillent des soins (massage, sauna, bains…), d’autres pas, d’autres conseillent une nourriture crue après le jeûne, d’autres non, certains conseillent de faire des lavements chaque jour, d’autres non...

 

Difficile de s’y retrouver quand les avis diffèrent, et viennent pourtant de médecins s'occupant de jeûneurs.

D’une certaine manière, personne n’a raison n’y tort, de mon expérience, tout dépend de votre vitalité, de votre constitution, de votre charge en toxines, vos antécédents médicaux, votre hygiène de vie, et ceci est différent d’une personne à une autre. En fonction de ces paramètres, le jeûne ne se passera pas de la même manière pour tous. 

D'où l'importance d'un bonne préparation, et d'un suivi personnalisé, nécessaire pour optimiser votre jeûne, et réaliser vos objectifs en toute sérénité.

Le jeûne a une action sur les 4 domaines de la santé

(physique, psychique, spirituel, et social).

Le jeûne marque une pause dans votre quotidien, il permet de souffler, réfléchir, prendre du recul. C’est le moment propice à l’intériorité, voici un texte très parlant :

« Être heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés, mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer.

Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie. Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicitations, à hiérarchiser ses priorités.

L’exercice de la raison permet une mise en cohérence de notre vie en fonction

des valeurs ou des buts que nous poursuivons.

Nous choisissons de satisfaire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie – et ce, aux deux acceptions du terme :

nous lui donnons à la fois une direction et une signification. »

Sénèque (complété par Montaigne pour la métaphore maritime).

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. Séverine Audinet.

COORDONNEES

Impasse de la croisée 5

1845 Noville-Rennaz

(2 minutes après la sortie d'autoroute de Villeneuve à côté du magasin Aldi)

info@nsb-nutrition-sante-beaute.com

Tél. +41(0) 79 918 40 03

HORAIRES D'OUVERTURE

DU LUNDI AU VENDREDI

8h00 à 19h30

LE SAMEDI

9h00 à 13h00

Uniquement sur rendez-vous

TROUVER LE CENTRE NSB